J’encourage à 100% ceux qui maîtrisent l’art de la question. J’ai compris que la meilleure manière de devenir un bon leader, un bon communicant, un bon marketeur, c’est de poser des questions. 

L’art de la question est comme un muscle qu’il faut entraîner. Cette compétence peut ouvrir énormément de portes quand on apprend à la maîtriser. 

En tant que leader, on a l’habitude que les gens viennent nous poser des questions.

Et on a souvent tendance à vouloir montrer qu’on sait. On veut donner des réponses.

Mais le mieux, c’est de demander « et toi, qu’est ce que tu ferais ?« . Quand on répond à une question par une autre, on se rend compte que les gens ont déjà une réponse dans leur tête. En fait, ils ont besoin d’être validés et encouragés. 

Poser des question vous aide à identifier les besoins autour de vous.

Quand on est un créateur, on a tendance à croire que notre produit est le meilleur. On veut le vendre à tout le monde autour de nous. C’est à ce moment-là que c’est très important de poser des questions. Ça permet de comprendre le besoin réel de notre client. On peut l’imaginer en se disant “Ils doivent avoir besoin de ça, et de ça”. 

Poser des questions n’est pas seulement bénéfique pour les personnes qui viennent vous demander conseil. Ça vous permet de comprendre les besoins et les attentes de vos clients, de votre audience, de vos proches.

Qu’est ce qu’ils souhaitent et attendent de moi ? 

On comprend les besoins des gens à partir du moment où on les laisse les exprimer.

Devenir un poseur de questions nous aide à la fois à être un meilleur leader, un meilleur ami et un meilleur marketeur. Ça nous évite d’imaginer des besoins que les gens n’ont pas, ou de répondre à des questions que les gens ne se posent pas.

Partager