3

choses qui ne mènent nulle part & 3 secrets pour évoluer

Cela fait bientôt 8 ans que je me suis lancé dans cette aventure passionnante de créer des supports de communication pour le monde chrétien. Je commence à avoir un peu de recul sur ce qui m’a permis de vivre des évolutions et sur ce qui ne marche pas.

3 choses qui ne m’ont mené à rien

Ne pas être réaliste

Quand on rêve grand on peut avoir tendance à s’emballer et ne plus avoir les pieds sur terre. Il est important de s’entourer de personnes qui, à l’inverse, calculent, mettent en place du concret et transforment le rêve en réalité. En tant que chrétien, on peut avoir la tentation de croire que parce que c’est un gros projet, Dieu va ouvrir toutes les portes et faire tout tout de suite. Pour plusieurs projets, je n’ai pas calculé réellement le coût et je me suis pris les pieds dans le tapis.

Maintenant ce que je fais, c’est que je parle à plusieurs personnes de mon projet et j’analyse les réactions.

Vouloir bosser avec tout le monde

J’aime travailler en équipe et avec des gens différents, talentueux et passionnés. Il m’est arrivé plusieurs fois de m’emballer et ne pas écouter ma petite voix intérieure qui me signalait des feux oranges pour une collaboration avec telle ou telle personne. À chaque fois, le temps a prouvé que c’était une erreur. Je crois que le plus important c’est de bâtir des relations d’amitié et de laisser le temps organiser des collaborations plutôt que de vouloir les forcer.

Avoir peur de la concurrence

Il y a peu de temps, j’ai perdu un gros projet. En surfant sur le web j’ai réalisé qu’un Freelance m’avait pris le projet. Ma première réaction était de la frustration et de la peur… puis j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai appelé ce « concurrent» dans le but de faire sa connaissance, connaître sa vision et ses projets. Nous avons commencé à partager et nous rapprocher. Il y a quelques mois, il m’a transmis un très gros projet qu’il ne souhaitait pas gérer … !

Je suis tellement reconnaissant à Atomik et Edustries qui ont été les premiers à ouvrir la voie de la communication chrétienne en France, et qui dès le début m’ont beaucoup encouragé et motivé à aller de l’avant, sachant que je pouvais devenir un concurrent. Mais leur mentalité a été toute autre ! RESPECT.

3 secrets qui m’ont aidé à évoluer

Partager ses richesses

Je me souviendrai toujours de ce que Jonathan Boulet m’a dit : je gagne quand mes auteurs et artistes gagnent… A quoi bon gagner si tout le monde perd ? Cette mentalité m’a aidé à avoir une équipe autour de moi qui veut se donner à fond dans la vision Progressif. Je pense qu’il est important d’avoir une vision long terme, gagner plus d’argent maintenant peut être motivant, mais je préfère avoir une équipe géniale que beaucoup d’argent et rester seul.

Les victoires doivent se célébrer en équipe !

Se concentrer sur ses forces

Merci à Magali Deneufchatel qui depuis le début m’a appris qu’il était important de se concentrer sur ses forces et s’entourer de personnes qui comblent nos faiblesses. Il est important de savoir déléguer et laisser les gens maîtriser leur domaine que de perdre du temps à le faire soi-même si on n’est tout simplement pas doué.

Analyser ses forces et ses faiblesses est un passage essentiel pour la croissance.

L’équipe first

J’aime beaucoup la phrase de mon ami et associé Thomas Ghys : je veux avoir du plaisir le matin en me levant quand je pense à ma journée de boulot. A quoi bon se sacrifier si l’ambiance et les relations d’équipe sont pourries ?

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est le sentiment de camaraderie ! Relever des défis ensemble, célébrer les victoires, manger des petits déjeuners, voyager, stresser à plusieurs. Cela fait des expériences marquantes.

Mes meilleurs souvenirs sont les nuits blanches passées avec Thomas puis par la suite avec l’équipe de Progressif à essayer de finir des projets dans les temps !

Aidez moi à rendre public ses secrets pour que de nombreux leaders soient encouragés ! Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux ! Merci d’avance pour eux 🙂