J

’ai toujours vécu avec le syndrome : « Si ça ne me plait pas, je ne le fais pas » ou alors « Je suis une personne créative, la planification c’est pas pour moi ! »
Jusque là, mon système a plus ou moins fonctionné, parce que les 2 personnes qui me sont les plus proches, c’est-à-dire ma femme et mon associé Thomas Ghys, sont des gens super disciplinés.

Mais je sens que depuis un certain temps, les messages autour de moi se concentrent autour d’une même idée, comme si Dieu voulait me montrer ma prochaine étape : les gens qui accomplissent de grandes choses ont tous dû passer par la case discipline !
Il m’a fallu du temps pour en être sûr, et ne pas vouloir tout simplement déléguer le coté discipline de mon job.
La goutte d’eau qui a fait déborder mon vase a été la lecture d’un livre révolutionnaire accompagné du test : découvrez vos points forts (test disponible en ligne :https://www.gallupstrengthscenter.com/ ). Il m’a permis de mieux me connaître, mais aussi de réaliser que les gens qui m’entourent sont des gens avec un talent pour la discipline, et que le pire qui peut leur arriver est d’évoluer dans un univers non structuré ! J’ai compris que si je voulais faire plaisir à mon équipe mais surtout à ma femme, je devais passer un cap ! Concrètement ?
  • Pour 2015, j’ai planifié les grands moments sur toute l’année (vacances, week-ends conférences, etc… )
  • J’ai mis en place des événements réguliers avec mon associé et je les ai planifiés sur 6 mois (repas d’équipe, réunion bilan, etc.)
  • J’ai pris le temps de segmenter mon travail en 3 catégories : gestion d’équipe / création & vision / consulting 
  • J’ai pris le temps de choisir sur 2 mois quels jours correspondent à quelle tâche
Cela me permet d’être sûr de ne pas mettre trop d’emphase sur certains points, j’évite donc de prendre du retard.
Pour ce qui est de ma vie de famille, avec Hélène nous avons fait un Dream Board, la liste de ce que nous voulions accomplir pour 2015 avec des illustrations visuelles. De cette manière nous pouvons sélectionner les priorités et se donner des objectifs. Le but est que chaque mois, nous ayons des temps en famille, en couple, et seuls pour nous ressourcer.
Vous pouvez imaginer que maintenant mon calendrier est rempli de couleur un peu partout ! Et ceux qui me connaissent savent que c’est un exploit ! Maintenant, le challenge est de réussir à tenir la distance et à ne pas perdre cette bonne dynamique.
À vos calendriers, prêts, go !