J’ai 2 facettes en moi : l’artiste et le businessman. Il arrive que durant des mois je ne porte que des chemises bleues avec ma montre et que je passe 6 heures par jour au téléphone. Au bout d’un moment je me sens vide et l’artiste qui a été mis de côté souhaite reprendre ses droits… seulement je suis sec !

Passer d’un mode à l’autre n’est pas évident. L’inverse est aussi difficile, quand l’artiste tourne en rond, il n’a plus de nouvelles idées, il utilise les mêmes typos, les mêmes couleurs et univers…

La créativité c’est dans tout ce qui touche à l’art, mais aussi dans le business, dans notre capacité à penser différemment, avoir de nouvelles idées de process, de projets…
J’ai remarqué qu’avec une bonne idée on peut faire des pas de géant, les idées valent de l’or.

Avec le temps, j’ai développé plusieurs techniques pour activer ou alors réactiver ma créativité et ainsi faire couler de l’eau sur mon éponge sèche.
Je commence par me planifier une journée off, sans rien dans l’agenda, aucun rdv, aucun appel.

Voici à quoi ressemble ma journée :

  • La veille : je regarde une série ou un film avant de me coucher, comme si c’était les vacances, histoire d’envoyer un signal à mon corps : c’est le moment du repos, débranche.
  • Au réveil : je joue au Playmobil avec mes garçons ?, j’enfile mon jogging et ma casquette pour cacher mes cheveux pleins d’épis et je les emmène à l’école
  • 9h10 : j’ai la journée devant moi !!
    J’ai alors 2 options :
    Je retourne au lit pour lire un roman ou j’enfile ma tenue de sport pour aller courir avec mon chien. Je balance une nouvelle playlist ou un podcast. J’essaye de pas trop forcer, quand je sens que ça devient trop je m’arrête pour faire le retour à pied, sans musique, avec comme obligation de regarder autour de moi au lien d’être plongé dans mes pensées et regarder mes pieds. J’essaye de m’émerveiller par ce qui m’entoure, les sensations, les odeurs, les bruits.
  • 10h30 : je me fais un bon café, je mets la musique à fond avec des musiques planantes que je ne connais pas ( au passage, vous connaissez ma playlist de musiques planantes ?).
  • Installé dans la canapé, je ne fais rien du tout, je regarde par la fenêtre, laissant mes pensées voyager. J’ai à côté de moi la Bible Magazine pour l’ouvrir au hasard et me laisser guider dans mon chemin de pensée.
  • 12h : je pars en ville pour trouver un nouveau lieu où manger. Je suis ultra intéressé par les endroits inspirants, par la décoration, le style des serveurs, la carte, la musique, j’ai l’impression de voyager. Je suis assis là, seul, sans ordinateur, avec mon carnet.
    Je commence à me poser et reposer mes questions magiques. Le but est de mettre de l’ordre dans mes pensées, je note, je dessine, je fais des schémas.
    Même si cela fait des dizaines de fois que je réécris la même chose, j’ai l’impression d’y avoir amené encore plus de précisions.
  • 14h : je fais un tour dans un kiosque pour acheter plusieurs magazines, généralement je prend le dernier GQ magazine puis je vais dans la partie design, art, musique, entreprise. Je me laisse inspirer par les visuels. Je vais me placer dans un parc, un café, une terrasse pour lire, feuilleter.
  • 15h : je suis de retour chez moi. Je prends le temps de trier mon Evernote, mes carnets. C’est comme faire le point sur toutes les notes, les idées que j’ai eu et définir leur importance.
  • 16h : je me balade sur Youtube, Vimeo, allant de recherche en recherche, sans but précis à part celui de nourrir ma créativité.
  • Retour des enfants, temps en famille, pop corn, film tous ensemble.

Pour résumer, avec les années j’ai identifié les ingrédients qui alimentent mon moteur à idée :

  • sport & nature
  • musique
  • nouvelles images
  • lieux inspirants
  • inactivité & solitude

Pour connaître son moteur, il faut devenir un étudiant de soi, savoir ce qui nous fait du bien, nous active, nous remue, nous stimule. Pour ça, essayez, explorez, testez, et puis comme pour un bon repas, apprenez à trouver les bons ingrédients, les bons assemblages, l’ordre, la quantité, la durée.

Enjoy !