Je me retrouve souvent dans cette situation avec la sensation d’avoir mille tâches à faire, de travailler dur mais de ne pas me sentir productif. La journée se termine et je suis frustré, mon cerveau est plein, des dizaines de pensées fusent mais il n’y a rien de concret. 

Pour ceux qui ont vu le Loup de Wall Street (film que nous ne recommandons pas… ), il y a plusieurs scènes de trader qui parlent tous en même temps, passent des coups de fils, crient et font du bruit, il y a des écrans partout ! C’est la folie. Agitation, brouhaha, sonneries de téléphone, cris, interpellations… C’est souvent ce qui se passe dans nos cerveaux quand c’est le flou et qu’on se sent improductif.

Parce que j’en avais marre de vivre cette désagréable sensation et de ne rien comprendre, j’ai essayé de décrypter les causes pour déjouer les symptômes, voici comment éviter à tout prix le krach boursier dans sa tête :

1- Décrypter les effets avant le krach

Les symptômes

Je vivais mes journées très souvent dans un brouillard total, épuisé, et dans un flou constant, ne parvenant pas à savoir par quel bout attaquer mes nombreuses activités. Je me sentais mal, je flottais entre la confusion et l’agitation. Tout prenait une ampleur gigantesque, j’avais l’impression de devoir attaquer l’Everest !

Cause 1 : l’alimentation

Je suis loin d’être un exemple ou un pro de la santé, mais c’est un sujet sur lequel je me bats au quotidien car une bonne alimentation est indispensable à notre équilibre et surtout la source de notre énergie.

Pendant longtemps, j’ai malmené mon corps en le nourrissant d’aliments trop riches, comme des plats cuisinés tout prêts, des boissons trop sucrées. Quand j’avalais mon dîner trop tard, cela se répercutait sur la qualité de mon sommeil car une digestion difficile m’empêchait de me reposer et de recharger mes batteries. Le matin, mon réveil était pénible, difficile, et cette fatigue se cumulait au fil des jours au point que le week-end, je me reposais, affalé dans mon canapé, à me faire un combo pizzas – coca – Ben&Jerry’s, avec des séries télé pour finir… encore plus fatigué.

La semaine suivante, je recommençais…

Pour faire face à ces baisses d’énergie, j’avalais café sur café et je me donnais un coup de boost avec un snickers, qui, je l’ai compris plus tard, me donnait un effet glycémique ultra intense. Une heure après, je retombais dans mon trou noir, les effets faussement bénéfiques de ces énergisants ayant déjà disparu. Un serpent qui se mort la queue. Je passais d’une hypoglycémie à une autre, sans le réaliser.

J’ai compris, par la suite, qu’une alimentation comme ça et ces mauvaises habitudes étaient les raisons principales de mon “agitation cérébrale”, tuant ma concentration et flinguant mon énergie.

Des mauvaises habitudes alimentaires et une hygiène de vie négligée influent sur la qualité de notre sommeil, de notre travail. Quand on maltraite son corps, on joue avec sa santé !

C’est comme l’image d’un ciel avec plein de nuages, c’est flou ! Quand j’ai commencé à faire attention à mon alimentation, le ciel s’est dégagé… alors oui il arrive qu’un nuage appelé coca, bière, Mac-do apparaissent, mais il disparait un peu plus tard, une bonne sieste aidant 🙂

Cause 2 : les réseaux sociaux

Un autre facteur troublant, les Réseaux Sociaux et les SMS qui font vibrer nos doudous smartphone. J’avais souvent tendance, après une longue journée de travail, à consulter le fil des publications en soirée, avant d’aller dormir, de répondre à mes messages. Je réactivais mon cerveau et cela me replongeait dans l’agitation comme à la Bourse car, devant la multitude d’informations que je faisais défiler, je me concentrais sur “comment répondre”, “comment réagir”. Je montais des plans sur la comète alors qu’il était temps d’éteindre la lumière pour dormir.

On a l’impression que le fil d’actualités défile sans conséquence, mais notre cerveau enregistre tout et traite toutes les informations en coulisses sans que nous nous en rendions compte !

Quelques clés pour s’en sortir ! 

Quand j’ai décidé de me prendre en mains, après de nombreuses tentatives (comme entamer un régime), un déclic s’est produit alors que j’écoutais une vidéo du pasteur Rick Warren. Dans cette prédication, il met l’accent sur notre santé, notre état physique et privilégie une bonne hygiène de vie en passant par une alimentation saine et la pratique d’un sport. Il avait fait venir des pros du sujets pour former le public là-dessus.

Quand on est leader d’une organisation, responsable d’entreprise, il est important d’écouter son corps, de surveiller les symptômes qui nous poussent à rester dans le flou et perdre notre temps. Comme un sportif qui ne se fait de mac-do avant de courir un 100 mètre, nous devons régler nos habitudes pour être en forme et 100% présent dans nos pensées.

Comment acquérir une bonne discipline, améliorer notre hygiène de vie en prenant de bonnes résolutions ?

On doit canaliser notre énergie en surveillant avec attention :

  • notre alimentation
  • nos plages de détente avec des bon break dans la journée
  • notre équilibre entre vie privée et vie professionnelle
  • si nos ressources sont suffisantes et régulières

On a tous des domaines ou des astuces qu’on privilégie pour retrouver sa forme et son bien-être.

Voici ma top-liste :

  1. avoir une bonne alimentation saine et équilibrée
  2. éviter le surdosage d’infos (réseaux sociaux)
  3. prendre l’air… respirer de bons bols d’oxygène au calme
  4. faire du sport pour évacuer les tensions et recharger son énergie
  5. méditer : à caractère spirituel ou physique, dans le silence, par la respiration

Quand ça va mal, on ne se rend pas toujours compte de ce qui est inutile et contre-productif. Aussi, je m’impose des remises en question régulières, comme un bilan de santé.

Et vous, quelles sont les astuces qui vous apportent de réels bienfaits dans votre vie lorsque votre esprit et votre corps nagent en plein brouillard ?